Actus

S'abonner à flux Actus
Mis à jour : il y a 10 heures 1 min

Le groupe Emitech en route pour tester les véhicules d’aujourd’hui et de demain

mar, 02/02/2021 - 21:13
Le groupe Emitech en route pour tester les véhicules d’aujourd’hui et de demain

 

Le Groupe Emitech vient de procéder au rachat du centre technique de Vitesco Technologies, situé à Osny (95).

Ce nouveau centre d’essais vient renforcer les capacités de prestation d’essais du groupe Emitech notamment pour la validation de toutes les technologies du véhicule et plus particulièrement de sa chaîne de traction.

Avec ses experts MAP (Mise Au Point), ses 3 bancs moteurs, sa chambre climatique et son banc à rouleaux émission permettant la mesure de polluants réglementés jusqu’à un niveau Euro 6d Full, ce nouveau site renforce et complète l’expertise du groupe autour des groupes motopropulseurs (GMP) qu’il soit thermique, hybride, ou électrique.

Ainsi, dans le groupe Emitech, les sites d’Achères (78), de Bosroumois (27) et maintenant d’Osny (95) concentrent les activités GMP du Groupe sous l’égide d’EMC.  

Cette acquisition n’est qu’un point de départ, car le groupe Emitech investit plusieurs millions d’euros pour assurer l’évolution des moyens d’essais permettant de tester les batteries, les moteurs électriques et leurs électroniques, ainsi que les technologies liées au carburant hydrogène. Enfin, une évolution du banc à rouleaux sera effectuée pour lui permettre de mesurer des véhicules compatibles avec la norme Euro 7, précédant ainsi la réglementation qui arrivera à horizon 2025. 

Doté d’une puissance électrique de 2x800kVA, d’un centre technique de plus de 1000m2 et d’un terrain de 6000m2, le site d’Osny est une base idéale pour le développement des activités batteries et motorisation électrique au sein du Groupe.

L’accompagnement de nos clients dans leurs solutions de mobilité respectueuses de la transition énergétique est un axe stratégique d’investissement pour le Groupe Emitech. Cela se traduit par des compétences de plus en plus liées à la synthèse véhicule. Le groupe Emitech compte ainsi 4 bancs à rouleaux complémentaires : banc à rouleaux climatique, banc à rouleaux acoustique, banc à rouleaux en compatibilité électromagnétique, banc à rouleaux émission – ce dernier étant situé sur le site d’Osny.

Ces compétences et expertises s’adressent en premier lieu à celui de l’automobile, mais s’étendent à l’ensemble des véhicules routiers, mais aussi aux secteurs du ferroviaire, de la marine, de l’énergie et de l’aéronautique.

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter Sébastien Potteau par email  ou par téléphone : 01 39 11 84 00.

 

Vos mises sur le marché au défi du Brexit

jeu, 01/21/2021 - 17:14
Marquage UKCA, Grande Bretagne et marquages UKNI & CE, Irlande du Nord

Suite à l’accord de commerce et de coopération signé le 24 décembre 2020 entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne (), de nouvelles règles s’appliquent pour mettre vos produits sur le marché au Royaume-Uni (UK) en distinguant la Grande Bretagne (Angleterre, Pays de Galle et Ecosse) et l’Irlande du Nord avec des spécificités selon la nature de votre produit (c’est le cas des dispositifs médicaux) et selon la procédure de démonstration de la conformité utilisée.

Pour vos produits concernés par le respect de la directive CEM, Basse Tension ou Radio dans le cadre de la règlementation européenne, une période transitoire coure, dans la plupart des cas, jusqu’au 31 décembre 2021 à l’exception des Dispositifs médicaux où, là encore pour la plupart des cas, la période transitoire coure jusqu’au 30 juin 2023. Le marquage CE peut dans ces cas précis être utilisé pour vos mises sur le marché.

Après ces périodes transitoires, ou avant dans certains cas, les marquages UKCA ou UKNI (associé au marquage CE) s’appliqueront.

vous permet de comprendre le fonctionnement de la réglementation applicable au Royaume-Uni et de trouver dans la situation qui vous correspond.

Pour des informations plus ciblées, vous pouvez contacter votre interlocuteur habituel au sein du Groupe.

 

 

Pour résumer et en faisant abstraction de la période transitoire durant laquelle, dans la plupart des cas, le marquage CE peut encore être utilisé, voici les marquages et règlementation associés qui devront être respectés à compter du 1er janvier 2022 pour vos mises sur le marché :

  • Grande Bretagne (Angleterre, Pays de Galle et Ecosse) - marquage UKCA**
  • Irlande du Nord – Marquage CE ou marquage CE associé au marquage UKNI*
  • Irlande du Nord et en Grande Bretagne : Marquage CE et marquage UKCA**
  • Europe et au Royaume Uni (incluant ou pas l’Irlande du Nord) : Marquage CE et marquage UKCA**

* A l’exception des entreprises d’Irlande du Nord qui pourront se contenter du marquage CE (ou CE & UKNI)
** A l’exception des entreprises d’Irlande du Nord qui pourront se contenter du marquage CE (aucun équipement marqué UKNI ne peut être vendu en Europe)

 

Retrouvez l'ensemble de nos formations 2021 en ligne

jeu, 12/10/2020 - 13:03
Retrouvez l'ensemble de nos formations 2021 en ligne - En présentiel et en distanciel 

Nos formations 2021 viennent d'être mises en ligne avec leur lot de nouveautés, notamment dans le domaine médical.

Vous pouvez consulter notre site  pour y accéder ou dans un format adapté à la lecture sur écran.

Un second catalogue dédié à  est également en ligne.  

 

Nos formations à distance, une offre formation complémentaire

La période actuelle et la crise sanitaire nous ont confortés dans nos choix stratégiques de vous proposer une offre de formation à distance entrant pleinement dans le cadre de notre approche pédagogique

Pour vous apporter une solution efficace et professionnelle, nous avons fait appel à des partenaires experts de la formation à distance depuis 15 ans et rompus à l'ensemble des modalités et techniques pédagogiques associées.

Nous vous proposons ainsi une offre de formation 100% à distance et nous restons à votre écoute pour la faire évoluer et l'enrichir avec vos retours tout au long de l'année.

Nouvelle liste de normes harmonisées au titre de la Directive Basse Tension

mer, 12/02/2020 - 13:42
Nouvelle liste de normes harmonisées au titre de la Directive Basse Tension

La décision d’exécution 2020/1779 datée du 27 novembre 2020 concernant les normes harmonisées de la Directive Basse Tension a été publiée récemment. 

Ce document vient en complément de la liste publiée le 14 septembre 2018, complétée par la décision d’exécution 2019/1956. 

Parmi les normes communément utilisées, on retrouve l'amendement A1:2019 à l’EN 61010-1:2010 (Appareils de mesurage, de régulation et de laboratoire), requis à partir du 30/05/2022. Cet amendement est basé sur la CEI 61010-1:2010/A1:2016 et il introduit un certain nombre de modifications, en particulier sur les seuils pour les tensions accessibles.

En parallèle, il existe sur le site Europa une version compilée :

Pour plus d'informations sur ces nouveautés ou sur les autres directives devant être satisfaites pour le  de vos produits (Directives CEM et RED), n’hésitez pas à contacter votre interlocuteur habituel au sein du Groupe Emitech.

Nos formations s'étoffent pour le second semestre 2020

mer, 12/02/2020 - 13:42

 

Nos sessions de formation en présentiel sont maintenues au second semestre et s'enrichissent de sessions de formation à distance.

En attendant la parution de nos nouveautés 2021 en formation, nous vous poposons de faire un point sur notre programme de formations interentreprises du second semestre.
Par ailleurs, toutes nos formations sont disponibles en intraentreprise et adaptées à vos besoins les plus spécifiques afin de vous proposer une solution personnalisée répondant à votre projet.


Cliquez sur le titre de la formation dans le pour atteindre le descriptif détaillé de la formation de votre choix

 

Les formations en présentiel

L'ensemble de nos sessions de formation interentreprises sont maintenues

 

 

Les formations à distance

Quatre de nos formations interentreprises vous sont dès à présent proposées en formation à distance.

D'autres formations à distance enrichiront prochainement notre programme de formation

 

 

 

 

Le gouvernement a mis en place un dispositif spécifique pour accompagner les entreprises durant cette période : le FNE. Ce dispositif est renforcé de manière temporaire afin de répondre aux besoins des entreprises en activité partielle par la prise en charge des coûts pédagogiques. Il est accessible à toutes les entreprises jusqu'au 31/12/2020 par une simple convention signée entre l'entreprise et la Dirrecte.

Pour plus d'informations, vous pouvez accéder en ligne à la

 

Modification des listes de normes harmonisées au titre des directives CEM et RED (radio)

jeu, 11/19/2020 - 17:01

Suite à la décision d’exécution (UE) 2020/1630 de la commission, le  vient de faire évoluer la liste des normes harmonisées applicables dans le cadre de la Directive CEM 2014/30/UE.
La décision d'exécution (UE) 2020/1562 de la commission parue antérieurement au  fait évoluer la liste des hormes harmonisées applicables pour la Directive RED 2014/53/UE.


Les déclarations de conformité UE doit être mises à jour avec les normes datées pour tenir compte de ces changements quand ils concernent vos équipements.

Les normes ayant évolué pour la directive CEM sont notamment  :

  • EN 55011 : 2016 / AMD1 : 2017 / AMD11 : 2020 (dow : 4/05/2022)
  • EN 55014-1 : 2017 / AMD11 : 2020 (dow : 4/05/2022)
  • EN IEC 55015 : 2019 / AMD11 : 2020 (dow : 4/05/2022)
  • EN 55032 : 2015 / AMD11 : 2020 (dow : 4/05/2022)

A noter que l’AMD11 ajoute une annexe informative permettant de faire le lien entre la norme et les exigences essentielles de la Directive 2014/30/UE.

Cliquez sur ce  pour télécharger la liste récapitulative des titres et références des normes harmonisées au titre de la directive 2014/30/UE pour la CEM.

 

Pour la directive Red, la norme EN 302 217-2 V3.2.2. a entre autre fait l'objet d'un ajout.

Cliquez sur ce  pour télécharger la liste récapitulative des titres et références des normes harmonisées au titre de la directive 2014/53/UE pour la Radio.

 

 

LEFAE - Essais en atmosphère explosive

mar, 11/17/2020 - 02:26

Lefae, établi à Saint-Chamond dans la région Rhône-Alpes, est le laboratoire du groupe Emitech spécialisé dans les essais environnementaux à contraintes sévères, essais feux et essais climatiques combinés. Il vient de qualifier sa nouvelle installation d’essais pour la vérification de la conformité des matériels installés dans les zones avec risque d’explosion en présence de fluides et de vapeurs d’hydrocarbures (équivalent aux principes Atex). Ces conditions d’explosivité sont notamment présentes dans le cadre des activités aéronautiques mais aussi automobiles et marines.

Le nouveau banc d’essais qualifié de Lefae est destiné aux essais en atmosphère explosive. Ces essais spécifient les exigences et les procédures pour les équipements d’aéronefs qui peuvent entrer en contact avec des fluides et des vapeurs inflammables. Ces derniers sont généralement associés aux installations carburants, par exemple les réservoirs, groupes motopompes, valves, instruments de surveillance et de commandes, etc. Ce type d’essai se réfère également aux conditions normales et de défaut qui pourraient se produire dans les zones qui sont ou peuvent être soumises à des fluides et des vapeurs inflammables pendant les opérations de vol. 

Les conditions d’explosivité sont obtenues par la réalisation d’un mélange stoechiométrique air/carburant dans des proportions suffisantes pour dépasser la limite inférieure d’explosivité (L.I.E.) de ce mélange. Celles-ci doivent prendre en compte la nature des composants de ce mélange mais aussi les conditions de température et de pression dans lesquelles ce mélange est constitué. Les fluides, vapeurs ou gaz d’essai inflammables simulent ceux qui sont normalement utilisés dans les avions conventionnels et qui nécessitent de l’oxygène pour la combustion.

Des essais en environnement réels

Les essais réalisés par Lefae sont conformes aux exigences des normes Eurocat-ED-14D, RTCA DO-160, MIL-STD-810. Elles permettent d’évaluer le fonctionnement des matériels testés dans une atmosphère explosive sans déclencher l’explosion du mélange stoechiométrique air/carburant. Elles évaluent la capacité des enveloppes de protection (principe Atex) des équipements testés à contenir une explosion ou une flamme lors de l’activation de ces matériels. La caractérisation du confinement sera démontrée par l’insertion préalable puis le déclenchement du mélange explosif dans l’enveloppe. Elles montrent également les élévations de température des circuits ou des composants, par exemple des installations hydrauliques ou échappement, des points chauds intermittents ou permanents, pouvant provoquer l’explosion du mélange. 

Lefae pratique des tests en environnement réel et maîtrise toutes les conditions climatiques, mécaniques, hydrauliques, ou électriques sont maîtrisées. Le banc d’essais a été conçu selon les capacités suivantes : le volume de la chambre est de 450 dm3, les conditions de pression absolue peuvent atteindre les 12 200 mètres d’altitude (40 000 pieds), les températures jusqu’à 120 °C (248 °F. Des passages étanches sont disponibles sur les parois de la chambre d’essai afin de permettre l’activation ou l’alimentation des équipements testés tels que des commandes électriques, une alimentation en fluide ou une activation mécanique. 

Le banc peut également servir à explorer le comportement des produits intrinsèquement explosifs et analyser les gaz toxiques résultant de leur explosion. Lefae mène par exemple des études sur les emballements thermiques des piles et des batteries Lithium Ion. Les explosions et les incendies provoqués par l’emballement thermique sont analysés : pression d’explosion, démarrage d’incendie et analyse de seuil de toxicité des gaz produits lors de la défaillance de la pile ou de la batterie.

Une équipe d’ingénieurs et de techniciens de laboratoire d’essais, soit une trentaine de personnes, accompagne les clients d’Emitech dans la conduite de ces essais à risque. Les méthodes et les moyens sont mis en œuvre conformément aux exigences des normes Iso 17025. Les résultats des mesurages et les rapports d’essais associés sont établis suivant les attentes et exigences exprimées par les clients et/ou les autorités réglementaires. Emitech est le seul groupe en France à aborder toutes les séquences d’essais dans leur globalité (climatique, vibratoire et explosion). Il demeure un interlocuteur unique, capable d’anticipation et de gérer les anomalies. 

Adetests se dote d'un nouveau banc de rayonnement solaire

mar, 11/17/2020 - 02:26

 

Adetests se dote d'un nouveau banc de rayonnement solaire

Adetests renforce ses capacités en tests de rayonnement solaire par l'arrivée d'un nouveau banc solaire.

Simuler l'effet du rayonnement solaire répond à des exigences normalisées et permet d'évaluer sur un équipement les effets d'échauffements consécutifs à une telle exposition ainsi que les effets actiniques (l'action chimique sur les matériaux découlant des radiations solaires).
Ce banc permet de réaliser des profils diurnes et de vieillissement accéléré d'exposition au rayonnement solaire.

Notre nouveau banc permet d'atteindre une puissance maximale de 1400 W/m2 ce qui va au-delà des principales normes (1200 W/m2) afin de pouvoir répondre aux spécifications les plus exigeantes.
Cette puissance énergétique est monitorée à l'aide d'un pyromètre.

Les essais de simulation au rayonnement solaire peuvent être combinés avec des contraintes climatiques.
Ce banc est actuellement couplé à une enceinte 1m3.

Ce moyen permet de réaliser les essais de rayonnement solaire conformément à la norme MIL-STD-810 selon la procédure I (cycle diurne) et procédure II (cycle pour effets actiniques) mais aussi aux normes telles que : STANAG 4370 AECTP 300, procédure I et II ; NF EN 60068-2-5…

 

Validation d’un plastifiant SAFRAN ELECTRICAL COMPONENTS
suivant MIL STD 810G Procédure I : cyclique (Unique en France)